Protégeons l’environnement

Le réseau Natura 2000

La procédure Natura 2000 a pour but la constitution d’un réseau de sites naturels protégés à l’échelle européenne, visant à préserver les espèces et les habitats menacés et/ou remarquables sur le territoire européen dans un cadre global de développement durable. Natura 2000 cherche à concilier activités humaines et protection des milieux naturels afin de répondre aux enjeux environnementaux planétaires et locaux. Le réseau Natura 2000, institué par les directives dites « Oiseaux » et « Habitats », est constitué de deux types de zones naturelles protégées :

  • les Zones Spéciales de Conservation issues de la directive européenne « Habitats-Faune-Flore » de 1992 (CEE/92/43). Ceci est la dernière étape du classement, les sites étant au préalable désignés par le terme « Site d’Importance Communautaire » (SIC) ;
  • les Zones de Protection Spéciale (ZPS) issues de a directive européenne dite « Oiseaux » de 1979 (CEE/79/409). Les coteaux calcaires d’Evreux ont été intégrés au SIC « Vallée de l’Eure », vaste site de 2 684ha morcelé en de nombreux secteurs répartis tout le long des vallées de l’Eure et de l’Iton. Cinq de ces secteurs concernent le territoire d’Evreux. Ils couvrent les coteaux de Saint-Michel, de Nétreville et d’Arnières-sur-Iton, ainsi qu’une portion du bois du Roi, au-dessus de l’hôpital de Navarre et un secteur situé sur la commune du Boulay-Morin, appartenant à la Ville d’Evreux.

Quatre habitats de la directive Habitat sont recensés sur le territoire communal, dont un est prioritaire, en raison de son état de conservation très préoccupant :

  • Hêtraies-chênaies atlantiques à Lauréole, formations peu répandues mais qui s’étendent lentement suite à l’abandon de certaines pelouses calcaires ;
  • Hêtraies-chênaies atlantiques à Jacinthe des bois : habitat très peu représenté sur le SIC, dont l’intégrité doit donc être préservée, face notamment aux menaces que représentent les plantations de résineux et le développement des ronces suite à la mise en lumière des sous-bois ;
  • pelouses sèches semi-naturelles et faciès d’embuissonnement sur calcaire, dont certaines accueillent des orchidées remarquables qui, suite à l’abandon de leur entretien par le pâturage extensif et à une fréquentation humaine excessive, étaient en voie de régression ;
  • landes sèches à Callune, très peu représentées sur le site (moins de 1%).

L’entretien des espaces ouverts est aujourd’hui assuré par la Ville d’Evreux, en partenariat avec le Conservatoire des sites naturels de Haute-Normandie, qui a mis en place un pâturage ovin extensif (120 brebis). Une convention de gestion a pour cela été mise en place en 2004 avec les propriétaires privés. Néanmoins, la municipalité acquiert petit à petit les parcelles intégrées au périmètre Natura 2000 afin de faciliter, d’une part, la gestion de ces espaces et, d’autre part, la découverte du panorama et des milieux biologiques à travers l’aménagement de sentiers de promenade en crête de coteaux. Le futur cheminement permettra de canaliser les promeneurs et ainsi de préserver les espaces naturels les plus fragiles.

L’arrêté de protection de biotope (APB)

Le terme biotope doit être entendu au sens large de milieu indispensable à l’existence des espèces de la faune et de la flore. Les arrêtés de protection de biotope permettent aux préfets de département de fixer les mesures tendant à favoriser, sur tout ou partie du territoire, la conservation des biotopes nécessaires à la survie d’espèces protégées.

La forêt d’Evreux est concernée par un arrêté de biotope qui couvre une surface d’environ 1ha, à proximité de la zone industrielle La Madeleine. Cet arrêté a été pris en décembre 1993 pour la protection de l’airelle rouge (Vaccinium vitis idae), espèce rarissime en Haute-Normandie.

Les espaces naturels sensibles (ENS)

Il s’agit de sites identifiés par le département comme remarquables en termes de patrimoine naturel (faune, flore et paysage), mais soumis à une menace particulière, que ce soit une pression urbaine, industrielle ou encore un processus d’abandon. Le Conseil général de l’Eure entreprend l’achat de ces sites afin de les protéger puis propose, en partenariat avec les organismes de protection de l’environnement ou les collectivités locales, des animations pour faire découvrir ce patrimoine. Trois ENS sont présents sur la commune d’Evreux :

  • plateau et coteaux d’Arnières-sur-Iton
  • coteaux d’Evreux
  • bois de Saint-Michel

Le Département de l’Eure a établi en 2003 un Schéma départemental des ENS, qui correspond au plan d’action pour la préservation de ce réseau de sites (études, restauration, gestion, ouverture au public). Ces actions sont financées par la taxe départementale des ENS.

Les forêts de protection

Le classement en forêt de protection est le dispositif le plus ancien pour la protection des forêts. Ce statut, créé en 1922, a été élargi, en 1976, par la loi sur la protection de la nature aux forêts périurbaines et aux forêts dont le maintien s’impose soit pour des raisons écologiques soit pour le bien-être de la population. Le classement crée une servitude nationale d’urbanisme et soumet la forêt à un régime forestier spécial qui entraîne une restriction de la jouissance du droit de propriété : tout défrichement est notamment interdit ainsi que toute implantation d’infrastructure. Il s’agit de l’outil juridique le plus contraignant pour la protection des forêts. Les massifs de La Madeleine et de Saint-Michel, tous deux intégrés à la forêt communale d’Evreux, sont protégés par un tel classement.


Plan Climat Air Énergie Territorial – PCAET

Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) définit

  • un diagnostic et une stratégie territoriale afin d’atténuer le réchauffement climatique
  • un programme d’actions permettant à la collectivité d’avoir un effet positif et mesurable sur l’ensemble des secteurs d’activités réalisé avec la mobilisation des différents acteurs du territoire
  • un dispositif de suivi et d’évaluation des résultats.

La PCAET est une compétence d’Évreux Portes de Normandie

> En savoir plus


Le tri sélectif

Depuis 1999, tous les habitants d’Evreux Portes de Normandie peuvent pratiquer le tri sélectif grâce à une collecte en porte en porte (dont la fréquence varie selon les communes et selon le type d’habitat pour Evreux) ou en apport volontaire. Dans la plupart des quartiers, les habitants disposent de 2 bacs distincts leur permettant de séparer les ordures ménagères des déchets recyclables.

Les habitants peuvent également trier leurs déchets grâce à un système d’apport volontaire en colonne de tri ou en déchetterie.

Les points d’apport volontaire du verre, au nombre de 210 sur Evreux, sont progressivement remplacés par des colonnes enterrées, d’une plus grande contenance et nécessitant donc une fréquence de collecte moins élevée.

Dans les quartiers d’habitat collectif et dans les secteurs en mutation (quartiers ORU à La Madeleine, quartier de Nétreville, friche industrielle Aspocomp, cité Lafayette à Saint-Michel etc.), il est prévu d’implanter des points d’apport volontaire triple flux, constitués de 3 bornes enterrées (déchets incinérables, déchets recyclables et verre), qui, à terme, devront se substituer à la collecte en porte à porte. L’objectif premier de ce programme est d’améliorer les performances de tri dans l’habitat collectif, souvent faibles pour cause de locaux à déchets peu accessibles, insalubres ou peu sécurisés. Ce programme a débuté en 2008 et les premiers constats font état d’une amélioration du fonctionnement de la collecte sélective (moins de refus de tri), ce qui tend à montrer que les habitants sont enclins à faire des efforts lorsqu’ils disposent des bons outils.

Economie d’eau

8 cuves enterrées près des tennis de la Madeleine

Afin d’économiser la nappe phréatique et de pouvoir continuer à arroser les espaces verts en respectant l’interdiction préfectorale en cas de sécheresse, la Ville d’Évreux a décidé de récupérer les eaux de pluies dans huit cuves en béton de 10 m3 chacune, soit 80 m3 en tout.

L’eau de pluie est acheminée par des tuyaux qui se déversent dans les cuves enterrées.

Cette première tranche sera suivie d’autres.

D’autres installations de récupération d’eau de pluie existent à Evreux ; citons par exemple les cuves installées dans les jardins familiaux ou le dispositif de récupération d’eau de pluie des serres de productions municipales.

Le compostage des déchets verts

Le compost, fruit de votre engagement pour l’environnement, pour vous, gratuitement !

Le SETOM accueille les déchets verts produits par ses adhérents mais aussi par les professionnels des espaces verts. Depuis 2009, le syndicat assure la totalité du processus de compostage de ces déchets. Ce dispositif repose sur plusieurs unités de compostage ou de broyage maillant le territoire et implantées près des principales sources de production de déchets verts.

Les avantages de ce mode de traitement sont multiples :

  • valorisation de l’ensemble des déchets verts, sous forme de compost revendu aux particuliers,
  • réduction des coûts de transport entre les lieux de collecte et les unités de traitement,
  • proximité des lieux de traitement en fonction des débouchés commerciaux.

Evreux Portes de Normandie met à votre disposition, gratuitement, du compost élaboré à partir des déchets verts collectés dans les déchetteries de l’EPN.

Gratuitement, parce que ce compost est élaboré à partir des déchets que vous amenez régulièrement dans les points de collecte plutôt que d’encombrer les poubelles ou de l’abandonner dans des décharges sauvages.

A votre disposition, car en effectuant le tri des déchets verts, vous montrez votre engagement pour une gestion écologique des déchets et qu’il est normal que vous en soyez les premiers bénéficiaires !

En apportant vos déchets verts et en utilisant du compost comme engrais, vous montrez votre volonté de partager notre détermination à faire du Grand Evreux Agglomération un territoire vert, respectueux des générations futures.

La recette du compost

Préparer un mélange avec 1/3 compost, 1/3 terre et 1/3 sable pour le rempotage de vos plantes.

L’utilisation du compost

Un compost à maturité peut être utilisé de 3 manières différentes :

  1. comme amendement organique :

L’épandre en couches minces (1 à 5 litres par m2), puis l’incorporer au sol superficiellement par binage (sur 5 à 15 centimètres),

  1. comme support de culture :

Incorporer de la terre à votre compost. En effet, il faut éviter de semer ou de planter directement dans le compost, la majorité des plantes ne le supportent pas.

  1. pour les plantes vertes chez-soi

Quelles sont les garanties de qualité du compost ?

Le compost produit par le SETOM est régulièrement contrôlé par un laboratoire indépendant qui vérifie la qualité physique (pas de métaux lourds ni de produits chimiques) et bactérienne.

 

Les encombrants

Pour tout renseignement, connectez-vous sur le site d’Evreux Portes de Normandie (www.evreuxportesdenormandie.fr) ou :

Gestion des déchets

Evreux Portes de Normandie

9, rue Voltaire – 27000 ÉVREUX

Tél. : 02 32 31 98 51 | Fax : 02 32 31 92 45

E-mail : gestiondechets@epn-agglo.fr

Restons en contact

Inscrivez-vous à la lettre d’information pour resté informé(e) de notre actualité

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

Accéder au formulaire de contact

Mairie d’Evreux

1,rue des Chênes
78870 Evreux

Tél. : 01 30 80 07 55
Fax : 01 30 56 61 19

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h30.

Le samedi de 8h30 à 11h.

Partenaires

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×